Biographie de Fouad Bellamine

Fouad Bellamine est né en 1950 à Fès.

En 1967, il intègre l’École des Arts Appliqués de Casablanca. Il expose pour la première fois en 1972 à la galerie « la Découverte » à Rabat. La même année, il intègre l’enseignement en qualité de professeur d’arts plastiques avant de poursuivre sa formation par un Diplôme d’Études Appliquées en histoire et théorie de l’art à l’Université de la Sorbonne, Paris 1.

Pendant les années soixante-dix, Fouad Bellamine accorde un vif intérêt au débat sur la problématique identitaire au Maroc et ses répercussions sur l’art et la culture. Cela le conduira plus tard à dire: « il n’y a pas de peinture marocaine, il n’y a que des peintres marocains... ».

Sa première exposition à Paris en 1980 est saluée par les critiques d’art. Fouad Bellamine s’installe à Paris où il résidera une dizaine d’années. Il peint pendant cette période des arcs, arches, voûtes où la gestuelle du corps est consubstantielle avec l’acte de peindre et le « faire espace ». Dans ses tableaux, la quête de lumière est fondatrice de l’espace pictural.

Les œuvres de Fouad Bellamine ont intégré plusieurs prestigieuses collections dont l’Institut du Monde Arabe (Paris), le Fonds National d’Art Contemporain, (Paris), la Fondation Kinda, le Mathaf, le Musée d’Art Moderne du Qatar, le Musée de Sharjah (Émirats arabes unis).

Fouad Bellamine vit et travaille entre Paris et Rabat.

Retour à Fouad Bellamine